Les autorités canadiennes portent un coup dur à l'industrie du jeu

Le gouvernement canadien est presque certain de prendre des mesures inhabituelles visant à restreindre l'action du cercle de paris sur le Web en 2014. Comme l'indique Jim Flaherty, le pasteur de comptes du Canada, l'autorité publique a l'intention d'investir davantage d'énergie pour détruire l'évasion fiscale et des canaux de financement de l'intimidation illégale, ce qui implique qu'une progression des modifications de la loi va être réservée. Dans le rapport sur le plan de dépenses publiques pour l'année en cours, Flaherty admet également qu'il est proposé d'incorporer les entreprises de paris sur Internet dans le récapitulatif des associations dirigées par l'administration du financement contre la peur.

Indépendamment de la façon dont la haute autorité n'a pas fait référence à des subtilités sur les activités destinées à être concrétisées, il semble que le rassemblement modéré du pays soit résolu à se tourner vers des mesures sérieuses pour exposer à l'extrême les organisations de paris sur Internet. promulgation. De cette manière, les spécialistes espérant amener les organisations à informer le bureau de régulation de tout échange douteux, adhérer à une loi comptable similaire appliquée à une part du lion des organisations physiques et garantir la vérification de compte pour les joueurs Internet.